Des panneaux pour le centenaire de Mandela à Kinshasa et rien au Rond point éponyme

Des panneaux  pour le centenaire de Mandela à Kinshasa et rien au Rond point éponyme

 Le centenaire de Nelson Mandela, homme d'Etat sud africain et modèle d'humanisme politique en Afrique a été aussi célébré à Kinshasa le 18 juillet 20

Professeur P. Missassi : « Me Liyolo, un phénomène dans l’art plastique »
Chic Shewa : Un concert pour soutenir la scolarité des orphelins congolais
MASA 2018 : La RDC presque absente avec un seul artiste humoriste

 Le centenaire de Nelson Mandela, homme d’Etat sud africain et modèle d’humanisme politique en Afrique a été aussi célébré à Kinshasa le 18 juillet 2018. En cette occasion des panneaux ont été placés le long de quelques artères du Centre ville mais curieusement le Rond point Mandela n’a reçu aucune décoration publique alors qu’une Colombe en envol, représentant la libération du célèbre prisonnier sud africain demeure reléguée, non loin de là, devant le Petit Collège Boboto.

Visite à l’Hôpital Saint Joseph de Kinshasa et des œuvres d’art   en mémoire de Nelson Mandela

Panneau Mandela 100 ans

Panneau Mandela 100 ans

Les promoteurs de la célébration du centenaire de la légende africaine à Kinshasa, des officiels dont l’Ambassade sud africaine en RDC, l’Hôtel de ville de Kinshasa, les Nations unies, l’Ambassade américaine et une quinzaine d’entreprises privées ont choisi le 18 juillet 2018 pour  réaliser une visite de compassion aux malades internés et autres personnes alitées à l’Hôpital Saint Joseph de l’archidiocèse de Kinshasa. Des biens et autres services ont été offerts aux malades présents.

Des artistes congolais sensibles à l’humanité de Mandela

 

Mandela artistes congolais 100 ans

Mandela artistes congolais 100 ans

Auparavant, un groupe de jeunes artistes  a été convié à la réalisation de tableaux de peinture ou autres sculptures en bronze ou sur bois. Une quinzaine de peintres et un dessinateur ont présenté 35 tableaux  avec en plus 5 sculptures sorties des jeunes mains congolaises. Dans le livret édité à cette occasion figurent dès les premières pages, des portraits de Mandela aux différents âges, parfois juxtaposés sur une même page. Des dessins sobres au stylo à bille  montrant de façon réaliste des traits d’un Mandela souriant ‘pages 47 et 66’  sont  proches de tableaux aux couleurs chatoyantes d’un acteur politique vieillissant. Des tableaux réalistes ou suggestifs montrent des moments de vie des Africains dans le même livret.

Des appréciations élogieuses de personnalités tant internationales que nationales

En préface Maman Samba Sidikou, représentant spécial du Secrétaire général des Nations unies en son temps a déclaré que les artistes ont exprimé à travers leurs créations  les idées de pardon, de réconciliation et de la paix. « Puisse le public, appelle le Haut cadre onusien,  prendre possession de ce don à l’humanité pour une société multiculturelle »      M. Luvuyo, chargé d’affaires de l’ambassade sud africaine, a rappelé que Mandela dans sa sagesse a dit que « la culture doit être le langage qui guérira la nation de ses plaies et la transformera ». M. Hana Jadot, artiste et Commissaire d’exposition a affirmé que les œuvres réalisées confessent la sensibilité des créateurs congolais face à une présence humaine. Enfin, M. Charles Tumba, critique d’art a déclaré que les œuvres présentées, réalistes ou suggestives, sont là pour éveiller en celui qui les regarde l’écho des forces psychiques et politiques qui ont présidé à leurs inspirations.

Rombaut Kamwanga

 

COMMENTS

WORDPRESS: 0
DISQUS: 0
%d blogueurs aiment cette page :