Des faux documents circulent au nom de la MONUSCO sur l’exploitation des minerais

Des faux documents circulent au nom de la MONUSCO sur l’exploitation des minerais

Porte-parole par intérim de la MONUSCO, Mme Fabienne Pompey a reconnu, lors de la conférence hebdomadaire du 20 septembre, avoir eu en sa possession d

Une note positive a clôturé le festival « alimenterre » de Kinshasa
La FAO et le PAM ont bénéficié d’une contribution de 27 millions de dollars du Canada pour soutenir des producteurs agricoles et des écoliers à Rutshuru
L’activiste, Patrice Musoko, du droit des consommateurs décortique l’avant-projet régional en la matière

Porte-parole par intérim de la MONUSCO, Mme Fabienne Pompey a reconnu, lors de la conférence hebdomadaire du 20 septembre, avoir eu en sa possession des documents incriminants la Monusco. « Ces documents sont manifestement des faux, parce que les logos ne sont pas les bons ; pas ceux qu’il faut, les signatures ne correspondent pas à celles du personnel des Nations Unies et surtout ce qui est quand même le plus important, c’est que la MONUSCO ne fait pas de certification, ce n’est pas dans notre mandat, ce n’est pas dans nos capacités ».

« Donc si un document circule, a insisté Mme Pompey, qu’il soit un certificat d’importation ou d’exportation de minerais portant le logo de la MONUSCO et des signatures de la MONUSCO, c’est forcément un faux, puisque nous n’en délivrons pas. Donc ce sont des tentatives de fraude où on utilise le nom de la Mission et c’est pour cela que nous avons fait un communiqué de presse, je crois que c’était vendredi dernier afin de clarifier les choses, et que toute personne qui se retrouverait en possession d’un document avec un tampon, une signature, ou un logo de la MONUSCO peut être sûr à 100 % que c’est un faux en ce qui concerne la certification des minerais ».

Rombaut Kamwanga

 

COMMENTS

WORDPRESS: 0
DISQUS: 0
%d blogueurs aiment cette page :