Des Coups de feu après la messe en mémoire des victimes du 31 décembre 2017 à la cathédrale Notre Dame du Congo

Des Coups de feu après la messe en mémoire des victimes du 31 décembre 2017 à la cathédrale Notre Dame du Congo

Des coups de feu ont été tirés ce vendredi 12 janvier 2018 après la messe dite en la cathédrale Notre Dame du Congo par le Cardinal Monsengwo, arc

31 DECEMBRE 2017 : Un dimanche au gaz lacrymogène, fidèles molestés et prêtre brutalisé
Le Comité laïc de coordination appelle à une marche pacifique le 31 décembre 2017
Des chrétiens empêchés de prier le dimanche 31 décembre 2017
Cathédrale

Les fidèles après la messe à la cathédrale

Des coups de feu ont été tirés ce vendredi 12 janvier 2018 après la messe dite en la cathédrale Notre Dame du Congo par le Cardinal Monsengwo, archevêque de Kinshasa en mémoire des victimes de la violente répression de la marche pacifique du 31 décembre 2017. Une personne a été blessée par balle. Les forces de l’ordre ont également lancé des bombes lacrymogènes pour disperser les fidèles venus nombreux  participer à cette célébration eucharistique. Certaines personnes se sont réfugiées à la cure de la paroisse.

Les églises catholiques deviennent des champs de tir de l’Armée et la Police congolaises.

 

COMMENTS

WORDPRESS: 0
DISQUS: 0
%d blogueurs aiment cette page :