Des congolais plaident pour l’équilibre salarial dans les services publics

Des congolais plaident pour l’équilibre salarial dans les services publics

Quelques travailleurs de la Fonction publique à Kinshasa se sont exprimés sur l'amendement proposé par l'honorable Delly Sessanga pour la réductio

Rentrée parlementaire : Thambwe Mwamba restera attaché à un Sénat ouvert, respectueux des droits et des libertés de chaque groupe
Mme Zerrougui reconnait avoir travaillé avec Mme Jeanine Mabunda
Election à l’A N : Thomas Lokondo a enfin rangé son couteau au profit de Jeanine Mabunda
Une vue du bâtiment de la Fonction publique de la RDC

Une vue du bâtiment de la Fonction publique de la RDC

Quelques travailleurs de la Fonction publique à Kinshasa se sont exprimés sur l’amendement proposé par l’honorable Delly Sessanga pour la réduction des émoluments des députés nationaux. Ils disent soutenir cette initiative qui plaide pour la justice : «  Il n’est pas normal qu’un député qui est mandaté par le peuple puisse recevoir un salaire de 13.000$ par mois pendant que les fonctionnaires de services publics ou des agents de l’ordre ne touchent qu’à peu près 100$ ».

« Le rejet de l’amendement de Sessanga  reflète une fois de plus la mauvaise foi de nos mandatés. Les députés que nous avons élus nous donnent l’impression qu’ils ne sont intéressés que par leur bien-être. Pourtant la réduction qui leur a été proposée est une preuve de solidarité avec les petits peuples, ceux-là même qui leur ont donné le pouvoir. Cette fois-ci nous serons plus vigilants et plus prudents pour que les députés n’oublient pas d’où vient leur pouvoir, »  a déclaré Floribert Kabeya.

Certains internautes ont même proposé de créer une structure citoyenne afin de pousser les députés à accepter cet amendement : « C’est nous leurs électeurs qui sont les détenteurs du pouvoir. Nous pensons mettre en ligne une pétition que des millions de congolais vont signer pour obliger cette nouvelle classe de riches à revenir aux sentiments normaux de solidarité. Pour quelle raison ces messieurs doivent toucher plus de 100 fois que les autres classes sociales ? », se questionne un internaute.

« Souvenez-vous qu’il y a même des députés qui ont fait 12 ans à l’hémicycle de 2006 à 2018 sans avoir fait une seule intervention pour plaider la cause de son village, de son district ou de sa province où ils sont élus. Alors les 13.000$ qu’ils touchent chaque mois sont-ils le fruit de leur sueur, de leur production « parlementaire »  ou un cadeau?  » Qui sont pour? Qui sont contre? » La réponse à cette question du président de l’Assemblée  Nationale par oui ou non vaut 13.000$/ mois. Non, nous devons arrêter ça et le plus vite possible. Tous les congolais, nous avons droit à une vie décente, au partage équitable de nos richesses.  Au nom de l’Etat de droit que dit le président de la république, » motive l’internaute Prosper Mbwebue.

Rappelons que cette proposition de Delly Sessanga a été rejetée par les députés  sous prétexte qu’eux seuls ne peuvent pas le faire et qu’il faut qu’ils soient sûrs que les autres institutions vont aussi leur emboîter les pas.

Prisca Materanya

COMMENTS

WORDPRESS: 0
DISQUS: 0
%d blogueurs aiment cette page :