Des centaines des personnes ont battu le pavé pour soutenir la gratuité de l’éducation de base en RDC

Des centaines des personnes ont battu le pavé pour soutenir la gratuité de l’éducation de base en RDC

Initiée par la Nouvelle Société Civile du Congo, NSCC, la marche de soutien à la gratuité de l’enseignement primaire prônée par le Président de la Rép

Willy Bakonga reçoit un mémorandum l’ANAPECO pour un meilleur fonctionnement du système éducatif congolais
Gratuité de l’enseignement : les parents des élèves inscrits en 7e et 8e ne paieront que les frais de scolarité (ministre)
Willy Bakonga annonce que la gratuité ne concerne pas les élèves de la 7è et 8è

Initiée par la Nouvelle Société Civile du Congo, NSCC, la marche de soutien à la gratuité de l’enseignement primaire prônée par le Président de la République, Félix-Antoine Tshisekedi, a vu des centaines des personnes battre le pavé, le samedi 9 novembre 2019.

Vue d'ensemble des manifestants pour la gratuité de l'enseignement en RDC le 09/11/2019

Vue d’ensemble des manifestants pour la gratuité de l’enseignement en RDC le 09/11/2019

Plusieurs structures de la société civile, des parents et aussi des militants de partis politiques, ont répondu présents à cette manifestation afin de mettre en garde toute tentative de sabotage et de mise en question des mesures de la gratuité de l’éducation de base en RDC. Des élèves de différentes écoles de la place se sont eux aussi joint aux manifestants tenant des calicots sur le quel ont peut lire « Gratuité de l’enseignement de base en RDC. Plus jamais la prise en charges des enseignants par les parents »

En majorité vêtus de blanc, les manifestants se sont rassemblés sur le boulevard Triomphal, en face du Palais du peuple et ont marché jusqu’au boulevard du 30 juin en passant par l’avenue de la Libération (ex 24 novembre) pour chuter au  Ministère de l’Enseignement Primaire, Secondaire et Technique (EPST), au niveau de l’Institut de la Gombe, où le coordonnateur de la NSCC, Jonas Tshiombela  Kabiena a remis le mémo en mains propres du Ministre de tutelle, Willy Bakonga.

Les manifestants demandent dans ce mémo aux autorités de redoubler des efforts pour que la gratuité de l’enseignement soit effective.

Satisfaits du déroulement de ladite marche, les manifestants félicitent les organisateurs. « La marche de soutien à la gratuité s’est bien déroulée. Nous demandons aux parents et enseignants d’être patients. C’est un processus qui vient d’être lancé, après plusieurs plaidoyers ».

Pétronelle Lusamba

COMMENTS

WORDPRESS: 0
DISQUS: 0
%d blogueurs aiment cette page :