Des candidats de l’Opposition en ordre dispersé

Des candidats de l’Opposition en ordre dispersé

L'annonce des candidatures de Jean Pierre Bemba à l'issue du Congrès du MLC, son parti ce mois de juillet 2018 suivie de celle d'Adolphe Muzito souten

La RDC et le Rwanda ensemble pour lutter contre la maladie à virus Ebola   
Les miliciens Kamuina Nsapu ne constituent plus une réalité dans les Kasaï
Mgr Marcel Utembi : « La vie quotidienne est le lieu par excellence où s’actualise notre relation avec le Christ Seigneur »

L’annonce des candidatures de Jean Pierre Bemba à l’issue du Congrès du MLC, son parti ce mois de juillet 2018 suivie de celle d’Adolphe Muzito soutenue par les sympathisants de la diaspora du Palu à Paris en ce même mois de juillet montrent un désordre  au sein de l’Opposition. Désordre apparent ou réel s’interroge l’opinion kinoise

Au delà, de ces déclarations publiques, l’opinion s’interroge sur la capacité des membres de l’Opposition à se sublimer pour une candidature unique avant les inscriptions à la fin de ce mois de juillet, période retenue par la Ceni pour retenir les candidatures. Premières interrogations; Combien vont se désister avant le dépôt des candidatures à la présidentielle?   Combien de candidats vont payer 100 mille dollars et ne pas se représenter devant la nation? Combien ne vont pas monnayer leur soi disant recul contre  le remboursement de leur mise et un peu plus?     Des analystes habituels de la vie politique congolaise prévoient des réponses positives pour tous ces scenarii.

Espoir tenu d’un sursaut des candidats pour une candidature unique par des inconditionnels

Quelques uns particulièrement, les inconditionnels de l’Opposition croient en un sursaut de ces leaders et ce malgré un égo fort prononcé chez plusieurs d’entre eux les candidats. Ils se basent sur des signes plutôt des paroles d’apaisement des leaders lors de leurs déclarations de candidatures à la présidentielle. Ils se sont faits violence de le proclamer sur les chaînes de Kinshasa.  Des sondages d’opinions réalisées dans la presse audiovisuelle de Kinshasa affichent aussi un degré de confiance inhabituelle des Kinois en la capacité de ces leaders de se mettre ensemble. Ils ne craignent que le débauchage de quelques candidats de l’Opposition pour jouer les trouble-fêtes en dispersant les voix.

Rombaut Kamwanga 

COMMENTS

WORDPRESS: 0
DISQUS: 0
%d blogueurs aiment cette page :