Défendre ‘les droits de quelqu’un’ en RDC et dans le monde

Hier, le 10 décembre de cette année le Haut-Commissariat des droits de l’homme a lancé la campagne « défendez les droits de quelqu’un » et cette campa

Le BCNUDH satisfait de la tendance à la baisse des violations des droits de l’Homme
Militaires et policiers sensibilisés aux violations des droits de l’homme à Kalemie en période électorale
Des formations en faveur des activistes des droits de l’Homme au Kasaï Oriental

Hier, le 10 décembre de cette année le Haut-Commissariat des droits de l’homme a lancé la campagne « défendez les droits de quelqu’un » et cette campagne se poursuivra jusqu’au 10 décembre 2018 qui marquera le 70e anniversaire de la Déclaration Universelle des droits de l’homme (DUDH).

Cette célébration marque le jour anniversaire de l’adoption par l’Assemblée générale des Nations Unies de la Déclaration universelle des droits de l’homme en 1948.

En cette occasion, le Directeur du Bureau conjoint des Nations Unies pour les Droits de l’Homme M. Aziz Thioye a parlé de l’importance de cette journée. Il a d’abord rappelé qu’à l’habitude des années antérieures, le BCNUDH s’est mobilisé encore une fois cette année pour apporter son appui technique et financier à ses partenaires étatiques et de la société civile en vue de la célébration des Journées internationales des droits de l’homme du mois de décembre.

Le BCNUDH appuie la Commission nationale des droits de l’homme

BCNUDH Haut commissariat

BCNUDH Haut commissariat

A Kinshasa, a déclaré M. Aziz, le BCNUDH, cette année appuie la Commission nationale des droits de l’homme dans l’organisation d’une conférence-débat qui aura lieu demain mardi 12 décembre impliquant à la fois des intervenants provenant du Gouvernement et des organisations des droits de l’homme. De telles célébrations auront également lieu en province. La célébration officielle a lieu ce lundi 11 décembre sous les auspices du ministère des Droits humains.

En commentaire aux différentes célébrations du mois, M. Aziz a précisé que les Journées internationales offrent toujours une opportunité tant aux responsables de l’Etat qu’aux organisations de la société civile de sensibiliser la population sur diverses thématiques mais aussi, elles donnent lieu de faire un bilan sur le chemin parcouru, pour mettre en exergue les avancées enregistrées, identifier les défis qui se posent à l’Etat et aux ONGDH et de dégager des perspectives pour améliorer la situation.

Rombaut Kamwanga

COMMENTS

WORDPRESS: 0
DISQUS: 0
%d blogueurs aiment cette page :