De nouveaux animateurs à la tête du Conseil d’Apostolat de Laïc Catholique du Congo (CALCC)

De nouveaux animateurs  à la tête du Conseil d’Apostolat de Laïc Catholique du Congo (CALCC)

Au terme des travaux de leur assemblée générale et élective allant du 12 au 14 août 2018 au Centre d’Accueil de l’Union des Supérieurs Majeurs de

Le diocèse de Boma a prié pour la paix en RDC et marché pacifiquement
Le nouveau bureau national du CALCC a été présenté à la presse
Les délégués diocésains des laïcs catholiques de la RDC en assemblée générale élective à Kinshasa
Des nouveaux animateurs du CALCC

Des nouveaux animateurs du CALCC

Au terme des travaux de leur assemblée générale et élective allant du 12 au 14 août 2018 au Centre d’Accueil de l’Union des Supérieurs Majeurs de la RD Congo (USUMA), les délégués  des laïcs catholiques  des différents diocèses de la RDC ont procédé,  d’une part à l’état de lieux et perspectives du CALCC et, d’autre part, à l’élection de ses nouveaux animateurs.

Après trois jours d’intenses réflexions et conscients des enjeux sociopolitiques de l’heure ainsi que du rôle que devront jouer les laïcs catholiques en ce moment crucial de notre pays, ces délégués venus des quatre coins de la RDC, ont porté leur dévolu sur le délégué de Kisangani comme président national du CALCC. Il sera notifié à temps opportun par les évêques de la CENCO et succède à ce poste à Mr Crispin Nlanda, après plus de neuf années passées à la tête de cette  organisation ecclésiale publique engageant l’Eglise dans sa manière fonctionnelle et ses déclarations.

Ce délégué élu provisoirement, est  un grand acteur de la société civile et mouvements catholiques dans le diocèse de Bunia et actuellement président du CALCC de la province ecclésiastique de Kisangani

Prenant une part active dans le déroulement de ces travaux, Mgr Timothée Bodika, évêque de Kikwit et membre de la Commission épiscopale pour l’apostolat des laïcs (CEAL), a, au nom des évêques de la CENCO et le sien, remercié et félicité tous ces délégués venant de l’arrière pays, pour la rigueur et l’assiduité avec lesquelles  ils ont travaillé afin d’atteindre des résultats assignés au début de ces assises notamment : « Bilan et élan nouveau ».

Pour l’évêque de Kikwit, « le but de l’assemblée a été d’un point de vue général, une prise de conscience collective plus accrue de l’apostolat des laïcs dans l’église et dans le monde. Il s’agit d’un éveil de conscience à la fois ecclésiale et apostolique ». Et de renchérir que « tous solidaires avec nos pères évêques pour le bien être social des congolais notamment pour l’avènement de la démocratie dans notre pays ».

Cette nouvelle équipe a la lourde mission de palier à la grande faiblesse faite au CALCC d’être passif dans l’appropriation des messages et recommandations des évêques de la Conférence Episcopale Nationale du Congo (CENCO).

 

COMMENTS

WORDPRESS: 0
DISQUS: 0
%d blogueurs aiment cette page :