De l’engouement des employeurs et des travailleurs auprès de la Caisse nationale de la sécurité sociale

De l’engouement des employeurs et des travailleurs auprès  de la Caisse nationale de la sécurité sociale

Depuis près d'une semaine les préposés aux guichets de la Caisse nationale de sécurité sociale, Cnss en sigle, héritière de l'Institut national de séc

Journée mondiale de la justice sociale l’ONU préoccupée par les mouvements de travailleurs
Des journaliers de la société ‘‘Pain Victoire’’ demandent une augmentation de leur prestation journalière
Marche central : Les travailleurs des magasins des Indo-pakistanais poursuivent leur mouvement de grève

Depuis près d’une semaine les préposés aux guichets de la Caisse nationale de sécurité sociale, Cnss en sigle, héritière de l’Institut national de sécurité sociale, ex Inss, ont observé un certain engouement  aux guichet et autres bureaux de renseignement de la nouvelle structure nationale d’assistance aux employés des nombreuses entreprises de droit congolais. L’Inss est devenu la Cnss le 18 juillet 2018. En réponse aux questions de l’Agence DIA, venue enquêter sur l’avènement de la Cnss, les préposés ont exprimé ce mercredi 25 juillet 2018 leur satisfaction.

Au delà des employés et ouvriers soumis au Code du travail, des mandataires de l’État aussi bien que des prisonniers

CNSS  2018

CNSS 2018

Les responsables de la Direction des Études et Organisations de la Caisse nationale de sécurité sociale ont déclaré ne pas être surpris car de nombreuses réformes ont été étudiées auparavant avec comme but d’atteindre plus de personnes en termes d’assistance sociale et d’offrir un panel plus large de services. « La Cnss, ont dit ces responsables, vise maintenant aussi bien des cadres comme les mandataires de l’Etat dans les entreprises et établissements publics et dans les sociétés d’économie mixte que le personnel de l’État issu des nouvelles provinces et entités décentralisées.  » Attentive aux nouvelles formes d’entreprises, la Cnss compte également s’occuper des membres des sociétés coopératives ouvrières de production ainsi que des gérants non-salariés des coopératives et leurs préposés; Dans la recherche de nouvelles personnes assujetties la Cnss va jusqu’à vouloir assurer les détenus exécutant des travaux périlleux victimes d’accident  à ces occasions.

Des innovations dans l’octroi des pensions entre autre la retraite dès les 60 ans

« L’Inss était bien connu dans le paiement des pensions, cette fois-ci, la Caisse nationale va permettre aux retraités de disposer de meilleurs ressources », ont affirmé  les responsables de la Direction des Études.   Ils ont déclaré qu’ils veulent l’uniformisation de l’âge d’admission à la retraite à 60 ans tant pour les hommes que pour les femmes totalisant 180 mois d’assurance. Le travailleur doit pouvoir bénéficier d’une pension anticipée volontaire non liée à l’usure à partir de 55 ans. Ils vont étendre à tout le pays, la pension d’orphelins ainsi que l’allocation de survivant aux ayants droits d’un assuré.  Les parents ayant des enfants dans les écoles et universités vont aussi recevoir des primes.

Plus de prestations sociales aux familles comme des allocations aux femmes enceintes

La Cnss va s’attacher à mettre en œuvre la principale innovation de la nouvelle Loi n° 16009 du 15 février 2018, instaurant le régime général de la sécurité sociale.  « Dans cette optique, nous allons lancer dès le mois de janvier 2019 activer plus de prestations sociales en faveur des femmes travailleuses ou des conjoints  de travailleurs assujettis à la sécurité sociale. Désormais elles vont avoir droit allocations prénatales et de maternité.  Les femmes travailleuses vont avoir droit aux indemnités journalières pendant le congé de maternité pour compenser la perte de revenus ». Toutefois, ont-ils  précisé, les droits ne sont versés qu’aux conjoints légalement reconnus par l’Etat. Les épouses en régime polygamique ne peuvent jouir de ces droits.

Deux grandes conditions de jouissance d’allocations familiales et augmentation de la cotisation sociale

CNSS 3 panneaux 2018

CNSS 3 panneaux 2018

En fin d’interview, les responsables de la Direction des Études ont souligné que le droit à ces prestations est subordonné à la justification par l’assuré d’une activité professionnelle exercée pendant une durée minimale de trois mois consécutifs à l’échelle individuelle. Pour que les nouvelles dispositions soient appliquées à tout le monde, le taux d’imposable des travailleurs va être augmenté. Les employeurs sont appelés à se préparer pour 2019, les assurés vont jouir de nouveaux droits à partir de  juin 2019.

Rombaut Kamwanga

 

COMMENTS

WORDPRESS: 0
DISQUS: 0
%d blogueurs aiment cette page :