Cour constitutionnelle : « Quatre nouveaux juges qui ne décevront pas !»

Cour constitutionnelle : « Quatre nouveaux juges qui ne décevront pas !»

C’est devant le Président de la République, Joseph Kabila Kabange, que les 4 nouveaux membres de la Cour constitutionnelle et le procureur général prè

Après la marche du 21 janvier : des prêtres dans les viseurs des services de renseignements
Victoire de Félix Tshisekedi, le scénario du moindre mal
Avec son FCC new look, Joseph Kabila tient à demeurer sur le ring

C’est devant le Président de la République, Joseph Kabila Kabange, que les 4 nouveaux membres de la Cour constitutionnelle et le procureur général près de ladite Cour ont prêté serment, ce mercredi 4 juillet au Palais du Peuple. Cette cérémonie témoigne la prise officielle de leurs fonctions après démission et décès de certains de leurs prédécesseurs. Il s’agit de Norbert Nkulu Kilombo Mitumba, Jean Ubulu Pungu, François Bokona Wipa Banzali et Polycarpe Mongulu, jurés de ne pas décevoir le peuple et les institutions du pays.

Les membres de la Cour constitutionnelle après la prestation de serment au Palais du peuple

Juge de la constitutionnalité des lois, des actes ayant force de loi, des édits et des règlements intérieurs des chambres parlementaires, la Cour constitutionnelle vient d’être dotée d’un nouveau corps des juristes pour interpréter, en âme et conscience, la Constitution de la République. Les congolais souhaitaient, de prime à bord, le remplacement des juges de cet organe pour une interprétation correcte de la loi fondamentale du pays.

Norbert Nkulu Kilombo, Jean Ubulu Pungu, François Bokona Wipa et Polycarpe Mongulu devront respecter le serment prononcé ce mercredi devant les hommes et devant Dieu. Car la Cour constitutionnelle reçoit des recours en interprétation de la Constitution et tranche des conflits de compétences entre les pouvoirs législatifs et exécutifs.

Les membres de la Cour constitutionnelle

Surtout en cette période préélectorale, électorale et post électorale que la RDC chemine, la Cour constitutionnelle qui a la compétence de connaitre les recours et trancher par ses arrêts les contentieux électoraux, ces nouveaux juges ne doivent pas décevoir toute une population pour leur intérêts individuels, comme fut le cas de certains de leurs prédécesseurs. Le peuple congolais a confiance à sa Cour et à ses juges.

Gel Boumbe

COMMENTS

WORDPRESS: 0
DISQUS: 0
%d blogueurs aiment cette page :