COP 25 à Madrid : Tosi Mpanu Mpanu, reçoit le prix de Leader global de l’année

COP 25 à Madrid : Tosi Mpanu Mpanu, reçoit le prix de Leader global de l’année

La 25ème Conférence des parties sur le Changement Climatique (COP 25) qui se tient à Madrid en Espagne, du 02 au 13 décembre 2019, connait la particip

Le gouvernement central signe deux contrats avec une société égyptiennepour la réhabilitation de quelques routes à Kinshasa
La grève générale des femmes ce 8 mars en Espagne : Contestation à Madrid, festivité à Kinshasa
BLP/CENCO : « La population doit s’approprier du Parlement »

La 25ème Conférence des parties sur le Changement Climatique (COP 25) qui se tient à Madrid en Espagne, du 02 au 13 décembre 2019, connait la participation de la RD Congo avec une forte délégation de 30 personnes issues de plusieurs institutions congolaises.

Tosi Mpanu mpanu et quelques participants à la Conférence COP 25 à Madrid

Cette conférence réunit des Chefs d’État, des responsables du climat, des organisations non gouvernementales, des groupes de jeunes, des mouvements locaux et d’autres acteurs non étatiques pour faire face à l’urgence climatique. Ces assises sont un moyen pour les pays de négocier des plans plus ambitieux pour limiter le réchauffement climatique à 1,5 °C conformément à l’Accord de Paris.

Le Congolais Tosi Mpanu Mpanu, expert climat et négociateur senior à la Convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques (CCNUCC) a été primé pour son dévouement, sa persévérance, son ancienneté, sa diplomatie (constitution de coalitions, rapprochement des partenaires, tact) et sa vision (perspicacité, engagement envers les résultats en matière de changement climatique).

Il a reçu, au cours d’une courte cérémonie organisée à Madrid, le prix de « Leader Global » de l’année, dans la catégorie Négociateur, décerné par un Comité de décideurs issus de l’Initiative pour le Droit et la Gouvernance du Climat, consortium regroupant des organisations internationales dont le programme des Nations-Unies pour le développement.

Considérant ce prix qui vient le réconforter à poursuivre davantage ce combat, Tosi Mpanu Mpanu ne voit pas ce prix comme une consécration, mais plutôt une reconnaissance internationale de la pertinence de ses efforts.
Pour le lauréat, c’est vraiment une surprise. « Ça fait une douzaine d’années que je suis impliqué dans la négociation sur le climat. J’ai eu à occuper plusieurs positions: président du groupe des États africains, président du groupe des pays moins avancés, président de la coalition sur les forêt tropicales humides ainsi que d’autres postes », a-t-il reconnu.

Les participants à la Conférence sur le Changement climatique COP 25 à Madrid en Espagne

Pour le négociateur senior de la RDC qui salue une « présence forte, efficace et active » du pays à ces assises, « il y a eu quelques petits couacs logistiques mais l’essentiel est de préserver les intérêts du pays ».

Il explique avoir participé, la semaine dernière, à un événement qui s’est déroulé sous le haut patronage du Président de la République du Congo, Denis Sassou-Nguesso, qui présentait les résultats préliminaires de l’étude de préfiguration pour le bassin du Congo, dont le projet représente 24 axes de travail.

Tosi Mpanu Mpanu a révélé à la presse la disponibilité de fonds alloué à la sous-région pour une centaine des projets présentés. « Sur les 196 projets, la RDC en a soumis 45. Il y a 116 pays qui font partie de cette initiative. Ce fonds est là et prêt à être opérationnalisé. Il faut des projets bancables. Nous avons discuté notamment avec l’un des représentants du fonds vert pour le climat qui nous a dit que dans la phase initiale de la mise en œuvre du fonds vert pour le climat, il y a environ 2 milliards de dollars qui avaient été alloués à notre sous-région. Nous pourrons obtenir ce financement uniquement si nous venons avec des projets crédibles, cohérents et bancables », a-t-il dévoilé.

Gel Boumbe

COMMENTS

WORDPRESS: 0
DISQUS: 0
%d blogueurs aiment cette page :