Contre vents et marrées, la 4 ème édition de Fickin a vécu…

Contre vents et marrées, la 4 ème édition de Fickin a vécu…

La 4ème édition du Festival International du Cinéma de Kinshasa (Fickin) a eu lieu du 09 au 11 novembre dernier à Kinshasa. Ce festival est un cadre d

Les peuples autochtones au cœur d’une réflexion pour les valoriser et les rapprocher des autres communautés
Des festivals de musique et de cinéma au rendez-vous de la rentrée culturelle à l’Institut français
La 5ème édition du festival du film coréen a démarré hier à l’Institut français

La 4ème édition du Festival International du Cinéma de Kinshasa (Fickin) a eu lieu du 09 au 11 novembre dernier à Kinshasa. Ce festival est un cadre d’exposition, de rencontres professionnelles et de projection des films.

Samuel Pasquier dit son mot de bienvenu à la 4ème édition de Fickin

Le Directeur de l’institut français de Kinshasa, Samuel Pasquier dit son mot de bienvenu à la 4ème édition de Fickin

Organisé par la Maison de production Bimpa Production, ce festival vise à promouvoir le cinéma kinois et entend permettre aux amoureux du 7ème art de passer des moments cinématographiques exceptionnels.

A l’ouverture du festival, le Directeur délégué de l’Institut français de Kinshasa, M. Samuel Pasquier a félicité le directeur du fickin, M. Tshoper Kabambi ainsi que son label Bimpa Production qui, à travers ce Festival, ont permis aux cinéastes de réfléchir et d’échanger des idées. Samuel Pasquier indique que ce festival donne l’occasion aux cinéastes congolais de s’exprimer et de faire connaître à travers leurs films au monde entier. Il trace pour ainsi dire les voies importantes pour le cinéma en RDC.

Comme les jours se suivent et ne se ressemblent pas, les éditions du fickin non plus ne se ressemblent pas. Chaque année, il y a une programmation très variée. Cette quatrième édition a la particularité, de projeter 99% des films qui n’ont jamais été projetés ailleurs.

Rose Mayumbi Meilleure actrice

Rose Mayumbi, Prix de la meilleure actrice

Il y avait 100 films en programmation et ces films sont venus de 36 nations grâce au partenariat avec différents producteurs des grands et courts métrages notamment Clermont-Ferrand, Interfilm, etc. Fickin a bénéficié également du partenariat avec la Bracongo, Canal plus, Africell, Techno, etc.

Le festival s’est clôturé avec la remise des trophées aux meilleurs films. Pour la diaspora, le prix du meilleur réalisateur a été décerné à Sébastien Maître pour le film Débout Kinshasa, le prix de la meilleur actrice à mademoiselle Rose Mayumbi dans le film Sœur OYO de Monique Mbeka Phoba, enfin le meilleur film de la diaspora est le film Le soleil dans mes yeux de Nganji Mutiri.

Pour la compétition nationale, la meilleure actrice est Diane Kamwanya ; le meilleur acteur Aimé Tshiteya dans le film le Devoir de Kevin Mavakala; Patrick Ken Kalala a reçu le prix du meilleur  film pour son film Eden ; le meilleur réalisateur Abraham Muhindo pour son film Ennemi du temps enfin, le prix spécial du jury a été décerné à Kevin Mavakala dans le film Le devoir.

Public Cinéphile à la 2ème journée du festival

Public Cinéphile à la 2ème journée du festival

Tshoper Kabambi se réjouit de recueillir au niveau national plus de 30 films venant de deux Kivus mais regrette qu’il n’y ait pas beaucoup de films Kinois… «Nous avons des talents à Kinshasa, nous espérons recevoir plus de films kinois à la 5ème édition », a-t-il souligné.

Pour certains, ce festival a été un moment exceptionnel. « C’est ma première fois de d’assister a ce festival, J’ai passé des moments agréables et j’ai aimé les films que j’ai eu l’occasion de regarder pendant ce Festival », a confié Mme Régine Mala. Pour d’autres, notamment monsieur Narcis que nous avons croisé, « c’est un rendez-vous annuel ; c’est toujours un plaisir de passer du bon moment de cinéma. Contre vents et marrées, le Fickin 2017 a vécu… Félicitations aux organisateurs et bonne chance pour les éditions à venir ».

Pétronelle Lusamba

COMMENTS

WORDPRESS: 0
DISQUS: 0
%d blogueurs aiment cette page :