Compétition à distance de deux poids lourds de l’Opposition congolaise

Compétition à distance de deux poids lourds de l’Opposition congolaise

Après la constitution de "Ensemble" en Afrique du sud, regroupement politique animé principalement par le G7 et quelques alliés pour soutenir la candi

Jacques Lungwana, un opposant au bureau de l’Assemblée nationale
Jean Pierre Bemba attendu au congrès de son parti du 12 au 14 juillet 2018
Alliance circonstancielle de partis politiques de second rang

Après la constitution de « Ensemble » en Afrique du sud, regroupement politique animé principalement par le G7 et quelques alliés pour soutenir la candidature de Moïse Katumbi aux présidentielles de décembre 2018, la réponse de l’Udps semble être depuis jeudi 15 mars 2018 la rencontre d’une entente à formaliser entre celui-ci et deux partis de l’Opposition que sont le Mlc dont la Secrétaire générale est Eva Bazaïba et l’Unc de Vital Kamerhe.

 

Felix et Moïse

Félix et Moïse

Face à ces regroupements que d’aucuns pensent de circonstance, certains estiment que les manœuvres sont lancées pour les échéances de fin d’année. Des voix se sont élevées dans les chaînes locales pour prétendre que c’est une lutte d’influence à distance que se livrent les deux groupes rivaux de l’Opposition politique.Vraie compétition ou simple jeu de muscles pour jauger le complice néanmoins adversaire!

Regrets des Kinois, résistance des jeunes opposants de l’Udps et des Ministres du Palu

Beaucoup d’auditeurs de Kinshasa, une ville frondeuse à outrance comme le démontre régulièrement des marches pacifiques et des villes mortes, ne sont pas d’accord et ne cessent de le fustiger. Cependant quelques voix de leaders de la Majorité, étrangement aucune voix de la base de celle-ci, ont ironisé sur cet engagement en ordre dispersé de l’Opposition. Tout aussi étrange est la réaction des jeunes loups de l’Opposition comme Kabung, Secrétaire général de l’Udps qui dans son compte Twitter rejette un accord avec un allié comme l’Unc de Kamerehe car dit-il, » Kamerhe a flirté avec le pouvoir dans les négociations de Camp Tshathi. Son espoir déçu le ramène sans repentir dans l’Opposition ». Il n’a pas digéré le volte face incessant de Kamerhe et refuse que l’Udps serve de machine à laver. Des jeunes ont accueilli favorablement cette position.

Dans un autre parti, des ministres du Palu, parti,  qui semble émigrer de la Majorité présidentielle vers l’Opposition, sont allés voir le Patriarche Gisenga pour l’amener à sanctionner les auteurs de cette dérive. La prise de position de ce leader vieillissant est encore forte pour imposer une voie claire à suivre. Quid des ministres ou des parents gardiens du parti Palu aura l’onction du Vieux dans le langage actuel de Kinshasa pleine de religiosité exacerbée.

Rombaut Kamwanga

COMMENTS

WORDPRESS: 0
DISQUS: 0
%d blogueurs aiment cette page :