Colloque scientifique à la célébration du cinquantenaire du Barreau congolais

Colloque scientifique à la célébration du cinquantenaire du Barreau congolais

Dans une communication livrée à la presse, le Barreau national, présidé par Me Matadiwamba, avec les deux barreaux de Kinshasa/Gombe, dirigé par Me Ed

Le chanteur Jacques Higelin est mort ce matin à Paris
Professeur Isidore Ndaywel : « Le combat du CLC pour la libération de notre pays ne s’arrêterait pas à un échec »
Johnny Hallyday, un hommage mérité : des dizaines de milliers de fans saluent le cortège sur les Champs-Élysées

Dans une communication livrée à la presse, le Barreau national, présidé par Me Matadiwamba, avec les deux barreaux de Kinshasa/Gombe, dirigé par Me Edouard Mukendi, et Kinshasa/Matete, sous la houlette de Me Coco Kayudi,  annoncent ce mercredi 4 juillet 2018 l’organisation d’un Colloque scientifique pour la célébration du cinquantenaire du Barreau congolais pour le lundi 9 juillet 2018.

Le jubilé du Barreau congolais est placé sous le thème « La profession d’Avocat et l’Etat de droit ». En plus des avocats du pays, les organisateurs ont invité nombre d’experts en droit et des professionnels chevronnés du droit pour modérer les séances en plénière.  Des professeurs de droit d’Afrique et d’ailleurs, des bâtonniers des pays africains et des avocats congolais près la Cour suprême et autres avocats à deux casquettes, professionnel de droit et député national sont attendus pour demain pour les séances de sensibilisation, à partir de ce jeudi 5 juillet 2018. Des consultations gratuites sont offertes aux justiciables. Des instants du plaideurs sont aussi prévus pour des exercices pratiques des plaidoiries dans des procès simulés. Me Matadiwamba va dresser l’état des lieux et cerner les perspectives d’avenir de la profession d’Avocat en premier orateur d’importance.

Huit thèmes en deux jours de colloque scientifique

Barreaux de Kinshasa 2018

Barreaux de Kinshasa 2018

Les organisateurs ont révélé à la presse que les thèmes ont été repartis en deux groupes de quatre communications principales. Le lundi 9 juillet 2018, peu après l’ouverture solennelle par le Président de la République ou son représentant, à 9 heures, le marathon des communications va être offertes aux participants. Le thème 1 du colloque concerne « Le rôle des Barreaux et des Organisations professionnelles auprès des pouvoirs publics et dans la défense de l’Etat de Droit ». Cette première séance va être modérée par Me Sylvie Mongeckt, bâtonnier du barreau de Pointe Noire au Congo/Brazzaville. Des intervenants, dont Me Jackson N’gnie, président de la Conférence des Barreaux OHADA,  vont apporter leurs contributions. Le deuxième thème est intitulé « Inviolabilité du domicile, immunité de parole, indépendance, liberté d’expression de l’Avocat. Regards croisés sur la nécessaire protection ». Les intervenants de ce thème sont modérés par Me Alhassane Sangare, bâtonnier du barreau de Mali.

Dans l’après midi de ce lundi 9 juillet 2018, les participants sont conviés aux communications sur « La garantie des droits de la défense dans un Etat de droit et défense de l’Etat de droit » (Secret professionnel, régime spécifique de perquisition, écoute téléphonique, obligation de déclaration) comme troisième thème. Enfin le dernier thème du jour est intitulé « Les principes de base des Nation Unies sur l’indépendance des Avocats comme garantie de l’Etat de Droit et les nouvelles formes d’atteinte portées à la profession d’avocat. Nécessité d’aller plus loin ». Me Rose Ntumba du Barreau de Lubumbashi va modérer cette session. Me Matadinenga, ancien bâtonnier va intervenir dans le lot des orateurs sélectionnés.

Un mardi tout aussi studieux

avocats congolais en plénière

avocats congolais en plénière

La Journée du mardi 10 juillet 2018 est aussi consacrée à quatre autres thèmes dont le premier est « La profession d’Avocat face aux mutations actuelles » (Numérique, Ntic, legatech, big data, mard sont des situations qui interpellent les avocats). Le second  thème invite les participants à se pencher sur « Les principes essentiels de la profession d’avocat à travers les âges » (secret professionnel, indépendance, absence de conflit d’intérêts sont difficultés de toujours).

Peu avant la clôture du colloque le mardi après midi, les participants vont devoir explorer deux autres thèmes : « La profession d’avocat, vigile de l’Etat de droit: nécessité d’inscription du rôle de l’avocat dans les normes suprême et sa contribution dans la construction de la norme juridique » et le second « L’ Avocat, profession et avenir » dans ses soubassements comme le management, la formation, le financement, la responsabilité et la compétitivité); Le dernier thème est    modéré par Me Julien Kawaruganda, bâtonnier du Rwanda.

Rombaut Kamwanga

COMMENTS

WORDPRESS: 0
DISQUS: 0
%d blogueurs aiment cette page :