Cholera à Kinshasa et suspicion au Kasaï

Cholera à Kinshasa et suspicion au Kasaï

Le Dr Dabiré a reconnu que Kingabwa, un quartier pauvre de Kinshasa, au bord du fleuve, a connu des cas suspects. Kingabwa a fait l’objet d’une v

Les acteurs de la société civile ont publié une approche consensuelle pour la fin de la crise institutionnelle en RDC
Un général onusien face au développement sécuritaire inquiétant à Uvira
Écrivain philosophe congolais, un nouveau titre de l’artiste Felix Wazekwa

Le Dr Dabiré a reconnu que Kingabwa, un quartier pauvre de Kinshasa, au bord du fleuve, a connu des cas suspects.

 cholera au kasaï

cholera au kasaï

Kingabwa a fait l’objet d’une vaccination l’année dernière et elle est parmi les cinq aires de santé les plus à risque sur la base d’une évaluation des risques, elle reste donc une zone à surveiller. La suspicion des cas est une démarche de surveillance épidémiologique qui permet devant tout symptôme pouvant évoquer la diarrhée ou le choléra qu’on fasse une investigation. Et c’est d’autant plus intéressant de savoir qu’on arrive à détecter des cas suspects quitte à les confirmer ou à les infirmer.

Le Dr Dabiré a révélé que l’Oms travaille dans toutes les aires de santé pour renforcer ces cas. Kinshasa fait partie des zones affectées. Actuellement il y a moins de cas, mais l’Oms a pris, en ville, un centre de prise en charge à Paka Djuma, un centre transitoire au Camp Kokolo et d’autre zones ciblées. Une notification journalière est mise en place pour savoir lorsqu’un cas nouveau apparait, il s’en suit une investigation de laboratoire et une prise en charge subséquente.

Prévention au Kasaï

Oui, le Kasaï est à risque mais actuellement il n’y a pas de cas dans le Kasaï. Bandundu est l’une des portes d’accès au Kasaï, au Kwilu précisément, il y a une investigation qui a été faite, une évaluation des cas, il y a une mission du ministère de la Santé qui est en train de se déployer pour renforcer la coordination et la réponse au niveau du Kwilu.
D’autres préoccupations sont exprimées du côté du Haut-Lomami avec de nouveaux cas, en fait c’est de nouvelles zones, et dans la zone du Maniema. Ça, c’est en dehors des zones anciennement affectées par la maladie.
RKDIA

COMMENTS

WORDPRESS: 0
DISQUS: 0
%d blogueurs aiment cette page :