Célébration d’1 an d’alternance: Les congolais totalement opposés au budget exorbitant de 6 millions Usd

Célébration d’1 an d’alternance: Les congolais totalement opposés au budget exorbitant de 6 millions Usd

Depuis l’annonce du montant de 6 millions USD alloué pour les festivités de commémoration de la première année de l’alternance pacifique en RDC, prévu

La tripartite Gouvernement-CNSA-CENI relance l’identification et l’enrôlement des congolais de l’étranger
RDC : Le corps de Lutumba Simaro sera rapatrié à Kinshasa le 14 avril 2019
Willy Bakonga reçoit un mémorandum l’ANAPECO pour un meilleur fonctionnement du système éducatif congolais

Depuis l’annonce du montant de 6 millions USD alloué pour les festivités de commémoration de la première année de l’alternance pacifique en RDC, prévue le 24 janvier 2020, les langues se sont déliées dans le chef de la population sur la question. Cette dernière alimente des débats dans les réseaux sociaux, marchés, familles, arrêts de bus etc. La population est contre cette dépense qu’elle considère comme du gaspillage.

Le peuple congolais estime que ce montant  de 6 millions peut être affecté à d’autres urgences du pays, notamment les réhabilitations des routes, le solde des arriérés des fonctionnaires de l’État, l’aide aux déplacés de guerres au Kivu et les  sinistrés des inondations à travers le pays; la construction les écoles, puisqu’on est à l’ère de la gratuité de l’enseignement de base…

Selon un acteur de la société civile, avec 6 millions on peut avoir au moins 500 salles de classes modernes selon les normes internationales,  soit 40 écoles de 12 salles de classes chacune.

Plus d’un se pose la question de savoir : Tous les congolais seront-ils invités à cette fête ? Comment peut-on fêter avec un si gros montant pendant que des congolais meurent de faim, de soif et de froid ? Tout coûte cher actuellement…

« Nous voulons que le prix des denrées alimentaires baisse pour bien fêter en cette fin d’année… », souhaite une ménagère avant de faire le parallélisme d’un pays et une maison en se demandant : Comment peut-on faire une fête avec un gros budget dans une maison où il n’y a pas de provision, il n’y a pas de chaise, la toiture suinte, les enfants sont malades et d’autres meurent ?

Faut-il signaler dans le comité d’organisation de cette célébration compte environ 71 personnes dont 6 ministres et vice-ministres.

Des organisations de la société civile organisent un sit-in ce lundi 23 décembre 2019 à 10 heures devant le Palais de la Justice pour s’opposer à cette commémoration et dénoncer ce qu’elles qualifient de mauvaise initiative du ministre près le Président de la République.

Pétronelle Lusamba

COMMENTS

WORDPRESS: 0
DISQUS: 0
%d blogueurs aiment cette page :