Budget 2020 : la société civile prête à prendre part au séminaire d’orientation budgétaire

Budget 2020 : la société civile prête à prendre part au séminaire d’orientation budgétaire

Pendant quatre jours, les organisations de la société civile, OSC se sont réunies en ateliers préparatoires du séminaire d’orientation  budgétaire du

Des accrochages entre les policiers, les motocyclistes et les étudiants à Kisangani se soldent par 1 mort et 5 blessés
Sylvestre Ilunga Un premier ministre choisi et nommé suscite la curiosité
Ebola: Le ministère de la Santé publique confirme la rentrée scolaire au 3 septembre 2018 dans le territoire de Beni

Pendant quatre jours, les organisations de la société civile, OSC se sont réunies en ateliers préparatoires du séminaire d’orientation  budgétaire du mardi 18 au vendredi 21 juin 2019 au chapiteau du Pullman Hôtel à la Gombe.

Il était question pour ces organisations de la société civile de s’outiller et de s’équiper afin d’avoir une participation professionnelle et efficace au cours du séminaire d’orientation  budgétaire.

D’après le bishop Abraham Djamba, c’est lors du séminaire d’orientation  budgétaire que la société civile va formuler un certain nombre de demandes. «  Pour anticiper, il aura une demande récurrente sur l’augmentation du budget de l’agriculture parce que le gouvernement avait pris des engagements au niveau international, régional et sous régional. Nous demanderons pour le budget de l’agriculture que l’ont accorde 10% du budget national, à l’éducation 20% et à la santé au moins 15%. », a confié bishop Djamba.

Les OSC vont également formuler certaines demandes par rapport à l’eau pour que le gouvernement puisse augmenter le taux de l’accès des citoyens à l’eau qui est aujourd’hui à 19% et à l’électricité actuellement à 33%.

En effet, la société civile participe aux conférences budgétaires et même aux séminaires d’orientation depuis près de cinq ans grâce au Coref, à travers le Projet Profit- Congo. Ces conférences budgétaires permettent à la société civile de donner ses avis sur la mobilisation des recettes prévues pour l’année suivante, mais aussi de donner les avis sur les dépenses que le Gouvernement peut engager. La société civile a participé dans deux groupes, à savoir les recettes et dépenses.

Pétronelle Lusamba

COMMENTS

WORDPRESS: 0
DISQUS: 0
%d blogueurs aiment cette page :