Belgique : Moïse Katumbi à l’Ambassade de la RDC pour son passeport biométrique

Belgique : Moïse Katumbi à l’Ambassade de la RDC pour son passeport biométrique

Dans une déclaration faite ce jeudi 28 février 2019 à Bruxelles par son directeur de cabinet Olivier Kamitatu, le président de « Ensemble pour le chan

La Belgique préfère aider les Ong congolaises et se méfie du gouvernement jusqu’aux élections
Belgique : L’héritière du trône, la princesse Elisabeth fête ses 18 ans
RDC – Belgique : Pour la redynamisation de la coopération bilatérale

Dans une déclaration faite ce jeudi 28 février 2019 à Bruxelles par son directeur de cabinet Olivier Kamitatu, le président de « Ensemble pour le changement », Moïse Katumbi, a entamé  le mercredi 27 février les formalités en vue de récupérer son passeport biométrique à l’Ambassade de la RDC en Belgique.

Passeport biométrique congolais

« Il s’agit ici de rétablir une situation normale, puisque-là, l’Etat congolais privait Moïse Katumbi, pourtant citoyen congolais, de l’établissement de son passeport Biométrique. Ce déni de droit s’expliquait par le harcèlement politique, judiciaire et physique de l’ancien régime congolais envers Moïse Katumbi », l’a-t-il expliqué dans sa déclaration.

Selon Olivier Kamitatu, à ce stade, aucune date pour son retour au pays n’a été arrêtée. Les conditions politiques et sécuritaires ne sont pas remplies. Tout reste à faire en matière de respect d’Etat de droit et des libertés fondamentales en RDC comme montre les événements récents, tel que le jugement  inique du tribunal militaire de Lubumbashi ou l’arrestation de militants de mouvement citoyen La Lucha à Kinshasa.

Dans sa déclaration, le directeur de cabinet du président de « Ensemble pour le changement » indique que le combat de Moïse Katumbi et de « Ensemble » au sein de l’opposition continue.

Sa position sur la coalition Lamuka

De son côté, Francis Kalombo, porte-parole de Moïse Katumbi, a éclairé l’opinion sur la position du président de « Ensemble » vis-à-vis de la coalition Lamuka.

La coalition Lamuka en réunion

« Moïse Katumbi reste fidèle à sa signature apposé au bas de l’accord de Genève. Le président de « Ensemble pour le changement » ne peut pas claquer la porte de Lamuka sur base d’un communiqué. Par contre, Moise Katumbi n’a pas encore parlé. Il n’a pas encore donné sa position  » a-t-il déclaré sur Top Congo FM.

Pour Francis Kalombo, ce n’est pas  après que sa plate-forme ait implicitement reconnu « le président Félix Tshisekedi » qui n’est son ennemi moins encore son adversaire que Katumbi peut quitter la coalition Lamuka qui reste solidaire derrière son candidat Martin Fayulu.

« Si Moïse Katumbi doit quitter Lamuka, ce sera après consultation avec ses 4 partenaires et aussi en écoutant la base. Aujourd’hui, ce n’est pas par un communiqué qu’il va annoncer son départ de Lamuka.  Moise Katumbi n’est pas en train de monnayer sa situation personnelle. Ce qui est important pour lui, c’est l’avenir du Congo », a-t-il précisé.

La réaction du MLC de Jean-Pierre Bemba n’a pas tardé à tomber. « Il est convoqué ce lundi 4 mars une réunion de tous les leaders de Lamuka pour nous prononcer une fois pour toutes sur la sortie médiatique d’Ensemble pour le changement reconnaissant l’élection de Félix Tshisekedi », a annoncé Eve Bazaïba, la secrétaire générale de ce parti, tout en précisant que « Nous avons déjà la réunion de la direction politique aujourd’hui ».

Gel Boumbe

 

COMMENTS

WORDPRESS: 0
DISQUS: 0
%d blogueurs aiment cette page :