Banque centrale du Congo: le broyeur des billets de banques ne parvient pas à dissuader les voleurs

Banque centrale du Congo: le broyeur des billets de banques ne parvient pas à dissuader les voleurs

Lors de l’incinération des billets de banque à travers le pays par la Banque centrale du Congo, des gens véreux ne cessent de tenter à plusieurs repri

Le Gouverneur Gentiny Ngobila lance le concours « Quartier le plus propre de sa commune »
La COLCAB a projeté le film « Sur les traces d’Anuarite » et sensibilise sur la canonisation des Bienheureux Anuarite et Bakanja
Kiamuangana Verckys : Au président Félix Tshisekedi, un œil regardant sur la situation des artistes congolais

Lors de l’incinération des billets de banque à travers le pays par la Banque centrale du Congo, des gens véreux ne cessent de tenter à plusieurs reprises de prendre d’assaut les sites de l’opération.

Le cas le plus récent est celui de la province de la Tshopo où l’opération d’incinération a failli dégénérer parce que des gens voulaient récupérer les fonds voués à la destruction. Pour réussir l’opération d’incinération de ce stock de billets impropres à la consommation, selon la Banque centrale du Congo, il a fallu une stratégie de la part du chef de la mission pour déjouer le plan de ceux qui tenaient à tout prix à les récupérer.

Banque centrale Congo, siège de Kinshasa

Les gens sont étonnés de constater que la BCC a mis en fonction le broyeur des billets de banques uniquement à Kinshasa et non en provinces. Ce broyeur qui a été officiellement lancé le 7 avril 2015 à Kinshasa par le gouverneur Déogratias Mutombo, est un système de destruction des billets de banque impropres à la consommation qui se fait à l’aide d’une machine qui aspire les billets et les renduit en minuscules avant de les compacter sous forme de briquettes. L’action, en fait, est une encaisse utilisable composée de billets impropres qu’il faut détruire. La machine broyeuse a une capacité destructrice théorique de 150 paquets de billet par heures, soit 2.800 paquets par jour.

Le broyeur permet de réduire de manière significative la durée de la destruction des billets impropres ; alors que la destruction par incinération obligeait la Banque Centrale du Congo à déplacer les fonds, à réunir tous les intervenants extérieurs notamment le Ministère de la Justice, les services de renseignements, le Ministère des finances, le Police Nationale Congolaise et ceci au frais de la Banque pour procéder à cette opération.

Gel Boumbe

 

COMMENTS

WORDPRESS: 0
DISQUS: 0
%d blogueurs aiment cette page :