BAD : Freddy Matungulu reconnaissant à Felix Tshisekedi

BAD : Freddy Matungulu reconnaissant à Felix Tshisekedi

Freddy Matungulu a exprimé sa gratitude au président Félix Tshisekedi pour le choix porté à sa personne comme  Administrateur au Conseil d'administrat

Félix Tshisekedi se prononce : « les élections doivent se tenir au plus tard en juin 2018 à l’issue d’une transition sans Kabila »
La marche de ce mardi 19 décembre 2017 confirmée par l’UDPS
Pour célébrer la victoire de F. Tshisekedi, ses partisans ont bloqué la circulation à Limete le jeudi 10 janvier

Freddy Matungulu a exprimé sa gratitude au président Félix Tshisekedi pour le choix porté à sa personne comme  Administrateur au Conseil d’administration de la Banque africaine de développement (BAD) pour le compte de six pays de l’Afrique centrale. Dans un communiqué de presse parvenu le jeudi 11 juillet 2019 à la rédaction de Diacenco, Freddy Matungulu a remercié le président Félix Tshisekedi, de sa désignation comme administrateur de la Banque Africaine de Développement.

Cet ancien haut fonctionnaire du Fonds monétaire international (FMI) et ministre honoraire de finance n’a pas tardé à s’exprimer. “J’ai répondu favorablement à l’appel et souhaite dire ma gratitude au Président de la République qui, par cet acte d’ouverture, réaffirme sa volonté de privilégier l’intérêt supérieur de l’État et de rassembler les Congolais au-delà des clivages et affrontements politiques si nuisibles à la Nation”, renseigne le communiqué

Soucieux de s’assurer de la bonne représentation de notre pays auprès de cette grande institution financière continentale, il a plu à son SEM le chef de l’État, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, de me désigner pour assumer le mandat confié à la RDC. En tant qu’Administrateur, j’aurai à défendre au Conseil d’administration de la BAD les intérêts de la RDC et des cinq autres pays d’Afrique Centrale…, tous actionnaires de l’Institution. “, a  confié le nouveau Administrateur au Conseil d’administration de la BAD.

Quant à ses activités politiques, le Président National du parti Congo na Biso (CNB) et membre de la plateforme politique de Lamuka, estime qu’il sera préférable pour lui de prendre un peu de distance  avec ses activités politiques. “Ce nouvel engagement international me réimpose des devoirs de réserve. J’entends dès lors prendre une distance conséquente de mes activités politiques militantes, y compris dans Lamuka, pour me consacrer en priorité à l’effort collectif attendu de moi à la BAD, pour le bien de la RDC et de l’Afrique “, indique-il.

Il faut noter que les six pays de l’Afrique centrale sont le Burundi, le Cameroun, le Congo Brazzaville, la République Centrafricaine, le Tchad et la RDC.

Pétronelle Lusamba

COMMENTS

WORDPRESS: 0
DISQUS: 0
%d blogueurs aiment cette page :