Avec un nombre croissant des réalisations du PCA Kiamwangana, la Socoda à l’heure de l’expansion !

Avec un nombre croissant des réalisations du PCA Kiamwangana, la Socoda à l’heure de l’expansion !

Après avoir liquidé les arriérés de loyer, les honoraires des avocats, les salaires de personnel laissés par ses prédécesseurs et le paiement de la ga

Après Maradona, Pelé qui croyait à Messi pour lui succéder reste encore Roi, même dans son fauteuil
Lingwala fait de Lutumba ce que Memphis aux États-Unis fait d’Elvis Presley
Kinshasa : 0FDJF a organisé une conférence pour clôturer le mois de la Femme

Après avoir liquidé les arriérés de loyer, les honoraires des avocats, les salaires de personnel laissés par ses prédécesseurs et le paiement de la garantie locative du nouveau siège où est installée actuellement la Socoda, le président du Conseil d’administration, Kiamwangana Mateta Verckys, épaulé par son équipe dirigeante, vient de réaliser d’autres exploits que l’on y attendait de moins.

u cours d'une réunion

Les administrateurs de la Socoda au cours d’une réunion

A part le paiement semestriel aux artistes affiliés de leurs multiples droits qui n’a jamais connu de retard depuis l’arrivée de l’actuel Conseil d’administration, le Pca de la Socoda a réussi à obtenir un terrain à l’espace ex-Tembe na Tembe, à côté du Palais du peuple dans la commune de Lingwala, pour la construction du siège de cette société congolaise des droits d’auteur. On se rappelle que, depuis la création de l’ancienne société, Soneca, liquidée après 30 ans d’existence selon ses statuts, la société des droits d’auteur de la RDC a toujours été locataire jusqu’à ces jours.

Ce n’est plus un secret, il est connu de tous les membres de la société, le président du Conseil d’administration, Kiamwangana prend en charge certains financements de la coopérative. Par ses propres moyens, il a payé aux artistes, leurs droits au mois de février, ainsi que les salaires du personnel de la Socoda. « Vous pouvez avoir des moyens, mais pour mettre ces moyens à la disposition d’une entreprise qui n’est pas la votre, il faut être du bon cœur, avoir l’amour du prochain  et prendre au sérieux vos responsabilités, comme fait le PCA Kiamwangana », déclare un membre de la Socoda.

Le soutien de Lutumba Simaro au Conseil d’administration

Aujourd’hui, les négociations en cours initiées par Kiamuangana Mateta pour la construction d’un immeuble par les bailleurs des fonds  sont très avancées. En ce lieu sera érigé une jolie maison composée d’un rez-de-chaussée et de trois étages, mais les partenaires du PCA de la Socoda ont accepté de construire le rez-de-chaussée et le premier niveau de l’immeuble, dont les travaux de construction vont bientôt démarrer.  Mais, avant l’octroi de cette parcelle, la Socoda était dotée, depuis l’année 2017, d’un bus pour le transport de son personnel. Vu les difficultés éprouvées par certaines membres de son personnel pour atteindre les routes principales à cause de la détérioration des infrastructures urbaines de la capitale, Georges Kiamuangana et son Conseil d’administration ont décidé d’acheter trois motos pour desservir les milieux dont les véhicules n’ont plus accès. Une moto a déjà été achetée et d’autres y suivront.

Le PCA de la Socoda, Kiamwangana Mateta Verckys

Les actions expansives de Verckys montrent que les efforts consentis par le Conseil d’administration  sont d’une grande importance pour donner à cette société, malade depuis sa naissance, une place dans le concert des sociétés des droits d’auteur du continent noir et, pourquoi pas au niveau mondial.

Pour le cas de l’artiste Maïka Munan, les administrateurs de la Socoda, sept au total, lui ont déjà adressé une lettre de désapprobation à l’issue de la réunion du 23 novembre 2016, à laquelle il avait pris part. C’est suite à la démarche engagée par ce dernier et le contenu de sa seconde correspondance adressée au Pca alors que le Conseil avait arrêté d’examiner sa première lettre du 14 novembre 2016 au cours de sa réunion du 18 novembre 2016 que cette lettre n° 452/SCD/CA/SEC.CA/GK/16 lui a été adressée. Au clair, Maika Munan avait déjà perdu sa qualité d’administrateur au sein de la Socoda.

Gel Boumbe   

COMMENTS

WORDPRESS: 0
DISQUS: 0
%d blogueurs aiment cette page :