Après une rencontre avec l’opposition congolaise, l’ANC a exprimé sa préoccupation sur le scrutin du 23 décembre

Après une rencontre avec l’opposition congolaise, l’ANC a exprimé sa préoccupation sur le scrutin du 23 décembre

Des leaders de l’opposition congolaise ont rencontré le mardi 18 septembre 2018 des responsables du Congrès National Africain (ANC), parti au pouv

Processus électoral : La SADC a consulté la CENCO
La CENCO et l’ECC ont échangé sur les scrutins du 23 décembre
« La CENCO exhorte vivement les autorités congolaises à revenir sur leur décision en laissant le compatriote Moise Katumbi rentrer au pays »
Des Leaders de l'opposition à Bruxelles

Des Leaders de l’opposition à Bruxelles

Des leaders de l’opposition congolaise ont rencontré le mardi 18 septembre 2018 des responsables du Congrès National Africain (ANC), parti au pouvoir en Afrique du sud,  auxquels ils ont exprimé «  le vœu de voir l’ANC poursuivre son rôle dans la recherche de la paix et de la stabilité en RDC », indique le communiqué conjoint à l’issue de leur entretien.

A en croire le même communiqué, l’ANC a, de sa part, annoncé « sa préoccupation sur la situation qui prévaut en RDC. Une situation qui, si elle n’est pas résolue en urgence, peut conduire le pays au chaos, à l’instabilité et à la violence ».

Si, « l’ANC se réjouit de bonnes relations qu’elle entretient avec le peuple et le gouvernement congolais, c’est en vertu de cela, qu’il invite le gouvernement sud-africain à œuvrer avec le gouvernement congolais et la Communauté pour le Développement de l’Afrique Australe (SADC) pour la tenue d’élections qui répondent aux prescrits du protocole de la SADC sur les élections ».

Ces prescrits de la SADC dont « ses principaux objectifs consistent à promouvoir la tenue et l’observation d’élections démocratiques, fondées sur les principes et les valeurs partagés de la démocratie, la règle de la loi, et le respect des droits humains », ajoute le communiqué.

Enfin, il faut signaler que contrairement à la rencontre de Bruxelles la semaine dernière, plusieurs ténors de l’opposition n’ont pas effectué le déplacement de Pretoria à l’exception de Moise Katumbi et Adolphe Muzito. Les autres ont été représentés par des hauts cadres de leurs partis respectifs.

Junior Kitambala

 

 

 

COMMENTS

WORDPRESS: 0
DISQUS: 0
%d blogueurs aiment cette page :