Appel à la retenue de la Monusco face à la montée de la tension politique entre FCC et CASH

Appel à la retenue de la Monusco face à la montée de la tension politique entre FCC et CASH

L’actualité de la semaine dominée par des réactions musclées des combattants de l'UDPS contre l'Assemblée nationale s'est invitée à la conférence hebd

Liste de la Campagne électorale de Ramazani Shadary, presque tous les congolais sont membres
De fissures au sein du Palu : Gizenga accepte-t-il que Kabila soit son autorité morale ?
Phase décisive pour la majorité présidentielle

L’actualité de la semaine dominée par des réactions musclées des combattants de l’UDPS contre l’Assemblée nationale s’est invitée à la conférence hebdomadaire de presse de ce mercredi 12 juin 2019. Les professionnels de média ont demandé la position de la Monusco sur ce différend FCC et CASH, deux membres de la coalition politique au pouvoir.

« Nous appelons d’une manière générale au calme et à la retenue », a été la réponse de Mme Florence Marchal porte-parole de la Monusco ». L’officielle onusienne a ajouté que beaucoup a été accompli pour arriver à la situation d’alternance démocratique du pouvoir actuel. « Il serait important de ne pas gaspiller cet acquis » commente Mme Marchal.  Il faut poursuivre la marche en avant vers l’ancrage de la démocratie est le sens de son appel.

La Monusco reste en contact avec toutes les parties

Mme Marchal a explique que c’est la raison pour laquelle, la Mission reste en contact avec toutes les parties prenantes, avec tous les acteurs politiques et reste disponible pour proposer ses bons offices afin d’accompagner la consolidation des institutions congolaises. Dès le début de la conférence de presse, la Porte-parole de la MONUSCO Mme Florence Marchal avait reconnue que la situation politique est plutôt tendue actuellement. « La Monusco, a-t-elle déclarée, suit avec préoccupation ses développements ».

La Monusco, disponible, offre ses bons offices pour le renforcement de la démocratie

Mme Marchal a souligné que la Représentante spéciale du Secrétaire général encourage toutes les parties à avancer et à préserver les acquis qui ont été si chèrement gagnés ces derniers mois, et qu’il est important de ne pas gaspiller toute cette avancée, tout ce qui a fait qu’aujourd’hui on est là ici tous ensemble. « La Monusco, conclut-elle, reste donc disposée et disponible pour pouvoir jouer ses bons offices avec les uns et les autres, pour pouvoir faciliter cette marche en avant vers le renforcement de la démocratie du pays et vers son développement ».

Rombaut Kamwanga

COMMENTS

WORDPRESS: 0
DISQUS: 0
%d blogueurs aiment cette page :