Appel à la redynamisation de la Commission ecclésiale de base, CEVB dans l’archidiocèse de Kinshasa

Appel à la redynamisation de la Commission ecclésiale de base, CEVB dans l’archidiocèse de Kinshasa

La nouvelle équipe dirigeante  des CEVB, dirigée par M. Séraphin Augustin Kitebi, président de la Commission diocésaine s'est engagée résolument dans

100 élèves écologistes de l’Institut de la Gombe II formés sur la pollution d’origine plastique
9 octobre : lutte pour la protection des droits et de la dignité des personnes avec handicap
Nouvelles nominations et remaniement de prêtres dans l’archidiocèse de Kinshasa

La nouvelle équipe dirigeante  des CEVB, dirigée par M. Séraphin Augustin Kitebi, président de la Commission diocésaine s’est engagée résolument dans la redynamisation de sa structure d’encadrement des chrétiens catholiques à Kinshasa.  Le samedi 2 juin M. Kitebi l’a dit dans son discours de circonstance à l’Eucharistie présidée par le Cardinal Monsengwo. M. Kitebi l’a redit dans son interview auprès de l’Agence catholique de presse Dia ce jeudi 7 juin 2018.

Président Kitebi 2018 CEVB

Président Kitebi 2018 CEVB

De prime abord, M. Kitebi a plaidé pour la conservation du caractère sacré de la Journée de « Jeudi » réservée aux activités de la Commission ecclésiale vivante de base. Il a demandé au cardinal que le chevauchement s’estompe au sein des paroisses. Les Neuvaines, les Triduum et autres campagnes d’évangélisation soient réalisés d’autres jours. Il a plaidé pour l’harmonisation et la synchronisation de ces activités avec les réunions des CEVB dans un plan pastoral d’ensemble. M. Kitebi a promis de continuer la collaboration avec la Commission Caritas notamment dans la campagne de sensibilisation contre Ebola comme par le passé contre le choléra.

Des nouveaux enjeux spirituels ou sociaux-culturels interpellent la CEVB

Le président Kitebi en appelle à ses collaborateurs à repenser certaines ‘lineamenta’ pour une action dynamique au regard de nouveaux enjeux. Et de citer quelques uns de ces nouveaux enjeux comme la mondialisation qui par ses perversions de la société humaine influe sur l’Eglise et ses membres avec un conséence négative sur la pastorale d’ensemble. L’islamisation agressive et l’action néfaste principalement en RDC des rebelles perturbent grandement la vie des CEVB.  Des fausses prophéties, des attaques verbales, idéologiques et spirituelles  subies par les catholiques sont œuvre de la fausse évangélisation des Eglises dites de reveil.

Dans un autre volet,  M. Kitebi a aussi relevé pour Kinshasa les vicissitudes de la vie accentuée par une extrême  pauvreté. Le chômage des adultes pire chez les jeunes handicapent fortement la vie de foi.  Les sollicitations de ce monde drainant beaucoup dans des voies égarées poussent dans la recherche effrénée  de la réussite à tout prix. Enfin dans la ville de Kinshasa, la délinquance provoquée par les jeunes ‘Kuluna’ aggrave la peur.

Une Aggiornento pour une meilleure pastorale d’ensemble

Envoi en mission des CEVB Kinshasa 2018

Envoi en mission des CEVB Kinshasa 2018

En réaction à tous ces maux qui gênent l’action des CEVB, le président Kitebi a proposé une Aggiornemento, c’est à dire, une mise à jours de la doctrine et des rites en vue de réorganiser les CEVB pour une meilleure pastorale d’ensemble.  Il s’accorde à réorganiser les tâches dévolues à tout engagé. Il va effectuer une mise en place en personnel d’appoint  et opérer une division des tâches au niveau diocésain. Il a demandé une nouvelle cartographie des CEVB au vu des nouveaux découpages et l’installation des Bayangeli ou responsables de base. Le nombre des CEVB va passer  de 1.392 en 2014 à 2.350 en 2018. La grande innovation, a -t-il relevé vise la constitution d’un Fonds commun pour le développement de la CEVB .

Appel aux jeunes à la base et précisions des tâches au Bureau  diocésain

M. Kitebi veut attribuer plus de responsabilité aux jeunes dans les CEVB. L’équipe diocésaine a envoyé des instructions aux présidents décanaux afin d’inviter des jeunes à animer les réunions au sein des CEVB pendant toute la période allant du 5 juillet au 11 octobre 2018. En plus, l’équipe a recommandé     aux jeunes de participer aux émissions radio et télévisions concernant la CEVB.

D’ores et déjà a annoncé M. Kitebi, après la nomination des membres de l’équipe diocésaine, la réorganisation du Bureau diocésain en sous-commissions. Trois sous-commissions vont être érigées. La première va assurer l’animation, l’information, la formation et surtout la conception. La deuxième va gérer le Budget, les finances et le Développement. Enfin la troisième sous-commission va s’investir dans la Vulgarisation, la Mobilisation pour des rencontres, récollection et autres pèlerinages. Évidement, assure M. Kitebi un Secrétariat d’appoint va organisé ce fonctionnement.  M. Kitebi veut coordonner personnellement une équipe d’animateurs itinérants.

Rombaut Kamwanga

COMMENTS

WORDPRESS: 0
DISQUS: 0
%d blogueurs aiment cette page :