Antonio Guterres  nomme l’Australien David McLachlan-Karr, Représentant spécial adjoint de la Monusco

Antonio Guterres  nomme l’Australien David McLachlan-Karr, Représentant spécial adjoint de la Monusco

Le Secrétaire général de l’ONU, M. António Guterres, a annoncé ce lundi 28 octobre la nomination de l’Australien David McLachlan-Karr, comme Représent

Renvoi immédiat des auteurs onusiens de viols mais instauration d’un système de suivi et d’accompagnement
Réunification des enfants avec leurs familles au Nord-Kivu grâce à la Monusco
Réfugiés congolais d’Angola subissent des exactions des officiels des deux pays

Le Secrétaire général de l’ONU, M. António Guterres, a annoncé ce lundi 28 octobre la nomination de l’Australien David McLachlan-Karr, comme Représentant spécial adjoint à la Mission de l’Organisation des Nations Unies pour la stabilisation en République démocratique du Congo (MONUSCO). En même temps, il occupera les fonctions de Coordonnateur résident des Nations Unies et Coordonnateur des opérations humanitaires en RDC, comme indique la Monusco.

Avec 26 ans d’expérience dans le développement et l’action humanitaire au sein de l’ONU,  M. McLachlan-Karr a participé à de nombreuses missions d’urgence sur le terrain, notamment en Somalie, dans le Caucase, au Kosovo, au Darfour, au Timor-Leste et en Iraq.

De 2004 à 2016, il a été Coordonnateur résident des Nations Unies et Représentant résident du Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) au Venezuela, en Papouasie-Nouvelle-Guinée, en Sierra Leone et en Jordanie.

Il a été détaché auprès du Forum économique mondial en tant que Conseiller principal en 2016, avant d’être nommé, en 2017, au poste de Représentant spécial adjoint et Coordonnateur résident adjoint en Guinée-Bissau, un poste qu’il a occupé jusqu’à sa nomination comme Représentant spécial adjoint par intérim à la MONUSCO en juin 2019.

Avant de rejoindre l’ONU en 1993, M. McLachlan-Karr était un diplomate australien.

Né en 1961, il est titulaire d’une maîtrise en relations internationales de l’Université de Cambridge et d’une licence en relations internationales et droit de l’Université du Queensland.

Un séminaire gouvernemental de trois jours à Bunia

Ce même lundi 28 octobre s’est ouvert à Bunia, un séminaire gouvernemental sur le développement selon l’approche basée sur les droits de l’Homme  jusqu’au mercredi 30 octobre 2019. Il est organisé par le Bureau Conjoint des Nations Unies aux Droits de l’Homme en Ituri (BCNUDH), conjointement avec le Ministère provincial des droits humains de l’Ituri et avec l’appui financier des gouvernements suédois, néerlandais et norvégien.

Séminaire gouvernemental sur le développement à Bunia

Environ 25 participants, notamment des Ministres et Commissaires provinciaux, mais aussi leurs proches collaborateurs y prennent part, dont 3 femmes.

Selon le BCNUDH, l’objectif de ce séminaire, est d’élargir le cadre de réflexion de l’exécutif provincial en intégrant l’approche de développement basé sur les droits de l’homme, en tant que cadre conceptuel qui intègre les droits de l’homme dans l’évaluation des besoins des populations, la réalisation des programmes d’action du gouvernement provincial et l’évaluation de l’impact des politiques publiques sur la jouissance des droits fondamentaux des citoyens, indique la Monusco.

Gel Boumbe

COMMENTS

WORDPRESS: 0
DISQUS: 0
%d blogueurs aiment cette page :