Antoine Gisenga : Le Palu aura des candidats à tous les niveaux des élections

Antoine Gisenga : Le Palu aura des candidats à tous les niveaux des élections

Ce mercredi 17 janvier 2018, Antoine Gizenga, le secrétaire général de PALU a organisé le point de presse au siège du parti Lumumbiste unifié à  l

La police congolaise vise la fermeté, l’intégrité et l’impartialité dans la sécurisation des élections
Un possible ou impossible mariage Katumbi – Tshisekedi pour décembre 2018 ?
Mgr Fridolin Ambongo : « La vraie paix viendrait des résultats publiés reflétant la volonté du peuple exprimée dans les urnes »

Ce mercredi 17 janvier 2018, Antoine Gizenga, le secrétaire général de PALU a organisé le point de presse au siège du parti Lumumbiste unifié à  l’occasion de la fête  de nouvel an et la commémoration de la mort de feu Patrice Emery Lumumba le tout premier chef du gouvernement de la République Démocratique Congo en 1960.

Le Palu analyse la politique et l'économie du pays

Le Palu analyse la politique et l’économie du pays

A en croire le secrétaire général de PALU, allié de la majorité présidentielle, Patrice Emery Lumumba est le premier ministre de la République Démocratique  Congo. Il est mort en pleine fonction pour réclamer l’autonomie et la liberté du peuple congolais. 

 Antoine Gizenga  en a profité pour lancer le message à ses militants et au peuples : « Cette fois si le mouvement du Parti Lumumbiste Unifié (PALU) présentera sa candidature à tous les niveaux, y compris à la présidentielle. »   

Pour rappel,  l’alliance de la majorité présidentielle avait été créée le 24 juillet 2006 entre le PPRD et le PALU. Ayant constaté qu’il y avait des failles, des voix se sont élevées pour demander la restructuration de l’AMP pour la transformer en majorité présidentielle, MP, en signant une nouvelle charte le 5 avril 2011, sans PALU, avec 27 partis politiques et 13 Personnalités.

Le PALU qui ne fait plus partie de ladite plateforme n’arrive pas à se prononcer publiquement de ne plus appartenir à la famille politique du chef de L’État, parce qu’il est encore présent dans les institutions de la république.

Cependant, dans sa déclaration, Luge Gizenga, secrétaire général adjoint du PA,  présente une nouvelle version du PALU pour se détacher, définitivement de Joseph Kabila son allié de tous les temps. Ce divorce ne sera possible que si le patriarche Antoine Gizenga le décide. Mais il y a des ambitions de briquer la magistrature suprême au sein du parti.

De l’avis de certains observateurs, le mouvement du parti appelé PALU veut conquérir à nouveau son autonomie ; ou encore avoir plus de stratégies.  Ce qui ressemble à une façon de faire chanter le parti  majoritaire au sein de la plateforme politique au pouvoir et l’amener enfin à s’allier à nouveau.

 GLADYS Bundu(stagiaire)

COMMENTS

WORDPRESS: 0
DISQUS: 0
%d blogueurs aiment cette page :