André Kimbuta n’est pas mort, mais il signe de contrats pour rendre Kinshasa propre

André Kimbuta  n’est pas mort, mais il signe de contrats pour rendre Kinshasa propre

André Kimbuta Yango est très critiqué pour sa gestion de la capitale dont la ville de Kinshasa est devenue la plus sale du continent. Pour soigner son

Kinshasa : la remise et reprise entre André Kibuta et Gentiny Ngobila aura lieu le mardi 07 mai 2019
La grande route Nzolana en construction dans la commune de Ngaliema
Kinshasa : La Licoco invite Felix Tshisekedi à ordonner l’interpellation du Gouverneur Kimbuta

André Kimbuta Yango est très critiqué pour sa gestion de la capitale dont la ville de Kinshasa est devenue la plus sale du continent. Pour soigner son image ternie auprès de la population de cette entité politico-administrative, le gouverneur de la ville province de Kinshasa a annoncé le lundi 5 mars la signature d’un contrat des machines pouvant transformer les déchets en électricité.

Il aurait finalisé, pendant son séjour à Dubaï, le projet du train urbain, la construction de 3000 logements, d’un grand hôpital, d’une grande école polytechnique et la réhabilitation, la modernisation de la voie d’un grand chemin de fer.

André Kimbuta, Gouverneur de la ville province de Kinshasa

Mais tous ces contrats signés à Dubaï n’ont pas été précisés par André Kimbuta qui dit : « Je viens de signer pour les machines qui vont transformer les déchets en électricité, je viens d’arracher un grand contrat, c’est ce que je vais laisser pour les kinois ».

Avant de démentir la rumeur de sa mort qui circule sur les réseaux sociaux qui indiquent qu’il était mort en Afrique du sud pour ressusciter à Kinshasa et de nouveau décédé en Inde pour attendre une résurrection au pays.

Le Gouverneur parle d’autres projets pour satisfaire les Kinoises et Kinois. Mais il précise : « Je ne suis pas mort, je suis en bonne santé à Dubaï. Il faut compter sur moi car je vivrai encore pendant une traine d’années ».

 

Gel Boumbe

COMMENTS

WORDPRESS: 0
DISQUS: 0
%d blogueurs aiment cette page :