Ancy et Verckys Kiamuangana sur scène ce vendredi au Palm Beach

Ancy et Verckys Kiamuangana sur scène ce vendredi au Palm Beach

« Tel père tel fils », dit-on. Mais chez les Kiamuangana dont le père a battu sa vie dans la musique, on dit : « tel père telle fille. » L’une de sa f

5ième Fête du Livre Kinshasa
Education : La France désignée chef de file de partenaires techniques en RDC
Première édition du « Trophée Folk RDC », Kongo Central à l’honneur

« Tel père tel fils », dit-on. Mais chez les Kiamuangana dont le père a battu sa vie dans la musique, on dit : « tel père telle fille. » L’une de sa fille, Ancy Kiamuangana, a décidé de prendre la relève de son géniteur, mais elle a choisi le micro à la place de saxophone, instrument de prédilection de Verckys, l’homme aux poumons d’acier.

La chanteuse Ancy Kiamuangana

Ancy Kiamuangana ou la fille de son père qui séjourne à Kinshasa en provenance de Londres en Angleterre où elle vit depuis l’enfance va s’exploser sur scène, comme inconnue, devant un public connu de son père. Ce tout premier comeback avec les mélomanes kinois aura lieu ce vendredi 21 septembre 2018 à 18 heures précises au Palm Beach à Gombe, non loin du Beach Ngobila.

Cette journée de rumba organisée conjointement entre Palm Beach et la maison Vévé Center, est un évènement à ne pas rater, car le saxophoniste aux poumons d’acier, Kiamuangana Mateta Verckys accompagnera sa fille sur scène avec son saxo. Toute personne qui va acheter son billet vendu à 15$ aura droit à un CD du pot-pourri de la chanteuse Ancy, composé des chansons « Associé » de Fally Ipupa, « Autopsie de Fabrigas, « Vita Imana » de Ferre Gola et son propre titre  » Cheating Love » qu’elle a joué dans un style saccadé. C’est en attendant la sortie aux éditions Vévé de son single “Le baron” dans lequel, on trouve la chanson « Nakomitunaka » en lingala et en anglais et tant d’autres compositions qu’elle donne cette entrée alléchante au public.

Lors de sa conférence de presse tenue au Vévé Center vendredi 14 septembre, Ancy n’a pas caché ses ambitions ; « Je suis là pour un concert qui va changer la rumba congolaise. La musique est ma conviction et je vais faire de mon talent artistique une carrière. Dans tout cela, je ne regretterai pas de m’avoir engagée dans cette voie, car je suis au sein de l’écurie Vévé, une maison de production scénique et discographique de mon père qui a créé des orchestres et artistes de renommée internationale. »

Ancy en concert ce vendredi 21 septembre au Palm Beach

Si Ancy s’est engagée dans la musique, c’est grâce à sa sœur ainée Nicole Kiamuangana qui est son manager et qui l’a poussée à exploiter le talent se trouvant en elle. « Ma sœur chantait alors qu’elle était encore toute petite. Je l’ai alors proposée de chanter en anglais, la chanson « Nzambe nakomitunaka » de notre papa. Elle a fait ça et c’était parti automatiquement à partir de Londres. »

De son côté, son directeur artistique David Makabu a souligné que lorsqu’il a écouté pour la première fois l’album d’Ancy, il était émis par la qualité de son style classique et baroque. « Ce ne sont que ceux qui sont passés par le conservatoire qui peuvent produire une telle musique. C’est pourquoi, j’ai jeté mon dévolu sur de filles ainsi que quelques garçons que j’ai trouvés aguerris dans l’art d’Orphée pour l’accompagner », a argué David Makabu.

Gel Boumbe

COMMENTS

WORDPRESS: 0
DISQUS: 0
%d blogueurs aiment cette page :