Acte d’engagement de onze Organisations de la Société civile de promouvoir en consortium l’éducation civique et électorale d’ici 28 février 2021

Acte d’engagement de onze Organisations de la Société civile de promouvoir en consortium l’éducation civique et électorale d’ici 28 février 2021

Au Centre Catholique Nganda où sont réunies en Atelier de formation une vingtaine des membres des Organisations de la Société Civile, OSC en sigle, ce

Des boutiques des Kasaiens pillés à Kimbanseke après l’élection de Félix Tshisekedi
Les élections en RDC : Entre changement et continuité
Du théâtre commando au théâtre participatif pour la sensibilisation aux élections et l’éducation civique

Au Centre Catholique Nganda où sont réunies en Atelier de formation une vingtaine des membres des Organisations de la Société Civile, OSC en sigle, ces activistes civiques venus de 20 provinces ont pris solennellement l’engagement de constituer un consortium dans le cadre intitulé « Promotion de l’éducation civique et électorale pour un engagement actif des Femmes et des Jeunes en RDC ». Auparavant, ils ont adopté des articles régissant le fonctionnement et la gestion de cette structure. Le projet est financé par la Délégation de l’Union européenne en RDC qui est  l’Administration contractante et l’Inades en est le leader du consortium. Le projet porte sur 36 mois, soit du 1er mars 2018 au 28 février 2021.

Du devoir de leader de l’Inades

 

INADES LOGO

INADES LOGO

L’ Institut Africain pour le Développement Economique et Social,  Inades en sigle, en tant que leader doit veiller au respect des engagements de chaque structure par rapport à l’atteinte des objectifs assignés au consortium et assurer le suivi technique, administratif, comptable et financier des membres du consortium. L’Inades doit surtout mettre à la disposition des co-bénéficiaires, membres du consortium les fonds prévus pour leur fonctionnement et pour la réalisation des actuvités sous leur responsabilité? Ceci doit se faire au prorata des tranches de financement reçus de la Délégation de l’Union européenne et selon les conditions et échéance prévues dans le contrat de subvention. L’Inades sanctionne les membres en cas de  réalisation non satisfaisante des objectifs en suspendant notamment l’approvisionnement en fonds.

Des obligations communes des OSC contractantes

Signature de la Nouvelle Société Civile

Signature de la Nouvelle Société Civile

Les membres des OSC qui ont signé l’Acte  doivent exécuter les actions conformément aux engagements pris vis-à-vis de la Délégation de l’Union Européenne et particulièrement produire les résultats attendus dans leurs rayons d’action respectifs. En plus de mettre en place une administration et une comptabilité propre au projet, ils doivent respecter et faire respecter les règles et procédures communes en matière d’exécution des activités de gestion administrative, comptable, financière et des ressources humaines. Enfin, ils doivent produire et transmettre à l’Inades aux échéances convenues les rapports narratifs et financiers ainsi que les pièces comptables relatives à l’exécution des dépenses prévues.

Les membres des Organisations de la Société civile vont privilégier la résolution à l’aimable les litiges afin de ne s’adresser à la justice qu’en dernier recours.

Les onze OSC sont la Lideprov-Ldh, la Voix des Sans Voix, Art en Action, Paif, Cefop, Commission Justice et Paix, Crongd Kasaï Occidental, Groupe Jérémie de Goma, la Nouvelle Société Civile NSC en sigle, RJMP et l’Université de l’Uéle.

Rombaut Kamwanga

 

COMMENTS

WORDPRESS: 0
DISQUS: 0
%d blogueurs aiment cette page :