A l’initiative de la CETA, la plateforme des confessions religieuses renoue avec ses rencontres

A l’initiative de la CETA, la plateforme des confessions religieuses renoue avec ses rencontres

A l’initiative de la Conférence des églises de toute l’Afrique (CETA), les confessions religieuses se sont rencontrées le mardi 12 décembre 2017 a

La lenteur des travaux de l’OVD à Pompage énerve la population
Homosexualité décelée à l’enfance : le pape François recommande une psychiatrie
Election présidentielle : Samuel Eto’o soutient Paul Biya, des camerounais attirent la foudre sur lui
Abbé

L’abbé Georges Kalenga

A l’initiative de la Conférence des églises de toute l’Afrique (CETA), les confessions religieuses se sont rencontrées le mardi 12 décembre 2017 au centre interdiocésain. Cette rencontre informelle avait eu pour objet d’entendre l’opinion des uns et des autres sur la situation sociopolitique actuelle de la RDC. Pour la CETA, représentée par son Envoyé spécial en RDC, le révérend pasteur Simon Dossou, assisté par le révérend professeur Eale Bosela, il s’agissait de voir comment orienter la solidarité œcuménique et internationale vers la RDC, de façon que le peuple congolais aille aux élections dans un climat apaisé, a déclaré à l’agence DIA, l’abbé Georges Kalenga, 2ème secrétaire général adjoint de la CENCO.

Outre la CETA, les différentes confessions religieuses étaient présentes à cette rencontre :

-l’Eglise catholique a été représentée par le secrétaire général de la CENCO, l’abbé Donatien Shole, le 2ème secrétaire général adjoint Mr l’abbé Georges Kalenga et l’abbé Théodore Kalenda, secrétaire de la Commission épiscopale pour la Doctrine de la foi ;

l’Eglise du Christ au Congo (ECC) était représentée par son président le révérend Dr André Bokundoa et le révérend Dr Milenge Mwenelwata;

-l’Eglise kimbanguiste par le révérend pasteur Elebe Katalaï ;

– -la Communauté islamique au Congo par le Cheikh Ali Mwinyi ;

-l’Eglise orthodoxe par le professeur Théodore Fumunzanza ;

–les églises de réveil par Dr Yambayamba Bezi ;

-les églises indépendantes du Congo par Mgr Simon Nzinga Maluka.

Selon l’abbé Georges Kalenga, le résultat de cette rencontre est un souhait que la plateforme des confessions religieuses après plus ou moins deux années d’inactivité.

Cette rencontre ne s’arrête pas là. Les confessions religieuses, afin de renouer avec la tradition de travailler ensemble, projettent de rencontrer dans les meilleurs délais le président de la CENI, Corneille Nangaa.

Henriette Tshibola (stagiaire)

COMMENTS

WORDPRESS: 0
DISQUS: 0
%d blogueurs aiment cette page :