A la veille des élections de décembre 2018 en RDC, l’activiste Jonas Tshombela propose un vade mecum de la campagne électorale aux parties prenantes

A la veille des élections de décembre 2018 en RDC, l’activiste Jonas Tshombela propose un vade mecum de la campagne électorale aux parties prenantes

L’ouvrage « Compétition électorale. Pistes et stratégies de conquête de l’électorat » de l’activiste  de la société civile, Jonas Tshombela Kabien

La CENCO publie une feuille de route pour un processus électoral inclusif, honnête et apaisé le 23 décembre 2018
Le MIEC tient à favoriser la participation massive et active des jeunes et des femmes au processus électoral
Professeur Jacques Ndjoli : « Il n’y a pas de démocrates sans démocratie »
Tshombela

L’activiste Jonas Tshombela pendant la présentation de l’ouvrage

L’ouvrage « Compétition électorale. Pistes et stratégies de conquête de l’électorat » de l’activiste  de la société civile, Jonas Tshombela Kabiena, a été porté  sur les fonts baptismaux au cours d’une cérémonie de vernissage le mardi 10 avril 2018 dans la salle Anuarité du Centre d’Accueil Caritas Congo en présence de plus d’une centaine d’amoureux de la lecture.

Préfacé et postfacé respectivement par des professeurs Jacques Ndjoli et Isidore Ndaywel, cet ouvrage a le mérite d’analyser le marché électoral congolais et d’en proposer des outils nécessaires à réussir ce marché. Pour le professeur Jacques Ndjoli, « le marché électoral congolais se démarque par son opacité et sa perversité avec environ plus de 500 partis politiques et une telle étude est d’une importance capitale ».

Apports et contexte de rédaction

Pour l’auteur « le titre  éponyme de notre ouvrage exhorte à l’optimisme et raisonne un véritable plaidoyer ou une reconnaissance de nos valeurs cardinales basiques, qui doivent constituer des fondamentaux de notre RDC que nous voulons éblouissante, prospère dans la durée », dit-il avant d’ajouter qu’à la « veille de grandes manœuvres électorales dans le pays, nous avons estimé utile d’apporter notre pierre à la construction de l’espace du jeu démocratique en termes d’élaboration d’outils techniques du travail et cet instrument de la gouvernance de la campagne électorale, est susceptible de permettre aux chercheurs de la gouvernance électorale, aux syndicalistes, aux partis politiques et aux différents candidats aux échéances électorales annoncées, hommes et femmes, jeunes, d’améliorer leur travail et de peaufiner leurs stratégies pour séduire les électeurs », a résumé l’auteur sous des applaudissements de l’assistance.

Enfin, cet ouvrage dédié aux activistes de droits de l’homme et de la gouvernance démocratique nous rappelle tous que la conquête comme la conservation du pouvoir dans un Etat de droit passe par un exercice de compétition. Et nous osons croire que ce dernier rencontrera un vif engouement dans les milieux tant intellectuels que politiques.

Junior Kitambala(stagiaire)

COMMENTS

WORDPRESS: 0
DISQUS: 0
%d blogueurs aiment cette page :