A la tête du PPRD, J. Kabila instaure des frais de fonctionnement d’un million de FC par commune

A la tête du PPRD, J. Kabila instaure des frais de fonctionnement d’un million de FC par commune

Après avoir été porté à la présidence du Parti du Peuple pour la Reconstruction et la Démocratie (PPRD), suivi de l’adoption du projet révisant les st

Le PALU de Gizenga n’entend pas adhérer au FCC
Le Rassop prêt à vider Kabila de ses substances du Chef de l’Etat
PPRD : Bientôt un chambardement, Kabila cesserait d’être autorité morale pour devenir président

Après avoir été porté à la présidence du Parti du Peuple pour la Reconstruction et la Démocratie (PPRD), suivi de l’adoption du projet révisant les statuts du parti par plus de 300 cadres, Joseph Kabila décide de booster le parti présidentiel. Cette modification des textes qui régissent le parti apporte aussi une restructuration de fond en comble des dirigeants de différents organes, en vue de se mettre en ordre de bataille pour les élections prévues le 23 décembre 2018.

Le PPRD est installé dans 145 territoires de la RDC

Les statuts révisés ont été notariés le jeudi 25 janvier dernier et aujourd’hui, certaines têtes sont  tombées, d’autres sont en train d’émerger. Comme partout ailleurs, tout le monde veut se retrouver dans les nouveaux organes du parti

Parmi les innovations prévues par ces nouveaux statuts figure le fait que le parti devra être désormais dirigé par un président, en la personne de Joseph Kabila, autrefois autorité morale et un secrétaire permanent, en l’occurrence Ramazani Shadari. Autre innovation, c’est la nomination d’un secrétaire exécutif national par territoire de chaque province, sauf dans les territoires qui sont représentés dans le gouvernement et autres institutions de la République.

Toujours dans le cadre des innovations, le nouveau président du PPRD vient de corriger fautes et erreurs de ses prédécesseurs. Pour la bonne marche du parti, Joseph Kabila vient d’initier un système de motivation en mettant à la disposition de bureau du PPRD de chaque territoire et commune, des frais de fonctionnement. Le parti a débloqué, pour le mois d’avril qui est le premier mois de la mise en œuvre dudit système, un montant de 590.000 FC pour chaque territoire de la RDC (145) et 1.000.000 FC pour le bureau du PPRD de chaque commune urbaine. C’est chaque mois que ces bureaux du parti présidentiel vont bénéficier de ce montant.

Kabila et Minaku

C’est de cette façon qu’un parti politique doit fonctionner, mais d’où vient cet argent ? Nous savons bien que les partis politiques qui ne fonctionnent que de leur cotisation ne seront pas en mesure de mobiliser un tel montant chaque mois. Même de partis qui ont de dizaines des députés, sénateurs, ministres, directeurs généraux et autres cotisant mensuellement, n’en sortiront pas. Pour y parvenir, il faut un financement qui viendrait ailleurs, de partenaires.

Gel Boumbe

COMMENTS

WORDPRESS: 0
DISQUS: 0
%d blogueurs aiment cette page :