3ème Assemblée nationale : C’est parti  

3ème Assemblée nationale : C’est parti  

Après les élections du 30 décembre 2018, la première session de la législature de la troisième république a eu lieu le lundi 28 janvier 2019, comme an

Législative nationale : 485 députés élus provisoirement
Du cheval de Troie aux vaches de Kwilu/Kwango, il y a un agenda caché
L’Assemblée nationale publie les matières de la session budgétaire

Après les élections du 30 décembre 2018, la première session de la législature de la troisième république a eu lieu le lundi 28 janvier 2019, comme annoncé par le président de la CENI, Corneille Nangaa. La cérémonie d’ouverture de la nouvelle Assemblée nationale qui attendait 485 députés a enregistré 430 présences et 55 absences.

Selon la Constitution, Gabriel Kyungu étant le plus âgé des élus de la nouvelle législation, il a dirigé sa première séance en tant que président du bureau provisoire de l’Assemblée nationale. Ce bureau provisoire de la troisième législature est aussi composé des deux moins âgés, à savoir Jackson Uhuse Atingoto (26 ans) et Aminata Namasiya Bazego (25 ans).

Cette session extraordinaire est consacrée à la vérification et la validation des pouvoirs, l’élaboration et l’adoption du règlement intérieur de l’Assemblée nationale, l’élection et l’installation des membres du bureau définitif de la chambre basse du parlement.

Dans son discours inaugural, Gabriel Kiungu a félicité les députés nationaux pour leur élection et a remercié l’administration parlementaire pour le travail déjà abattu. Il a demandé une implication particulière des députés dans l’élaboration du règlement intérieur pour permettre des débats apaisés.

Gel Boumbe

 

COMMENTS

WORDPRESS: 0
DISQUS: 0
%d blogueurs aiment cette page :